Dr. Mohamed Ould Dié

Après plusieurs années en France dans des entreprises de services technologiques ou dans la recherche physico-chimique, il passera à l’exploitation minière quelques années au sein de l’équipe des opérations de l’usine d’extraction d’or en Mauritanie et à celle de l’étude de faisabilité des mines de cuivre et cobalt. En 1994, il se lance dans l’exploration avec la pionnière australienne General Gold Resources, dans la foulée de laquelle il y a eu rush d’entreprises exploratrices. Pendant une douzaine d’années, il aura l’occasion de diriger des entreprises de services miniers (forages, géophysique aéroportée ou de sol, géologie, études, etc.) ou de promotion d’actifs miniers divers et pour la plupart des substances minérales exploitables. Puis, il s’est parallèlement engagé intensivement dans les Infrastructures de services de base et, 7 années durant, a dirigé une Agence de maîtrise d’ouvrage des infrastructures nationales de services publics d’Electricité, d’Eau et des Télécommunications et géré le Fonds d’Accès Universel. Domaine des infrastructures où il reste actif en promoteur des investissements en PPP et des Nouvelles Technologies et fondateur d’Arkan (Travaux Publics) ou de Servotics. Il s’implique dans nombre d’initiatives et activités avec la Chambre de Commerce et d’Industrie et a fondé, par exemple, le site web de documentation géostratégique sur le business des Ressources Naturelles en Afrique et au Moyen Orient : www.resource-i.net.

Docteur ès Sciences de l’Université Paris XI Orsay (France), il a enseigné la Physique et la Chimie à l’Université de Paris Sud et à celle de Nouakchott. Multilingue et multiculturel, c’est un homme de culture actif moulu de principes et d’ouverture. www.maadin.mr